info-histoire.comInfo et actualité de l'histoire
Découverte de plus de 200 tombes du début de notre ère sous la cité du Vatican

Découverte de plus de 200 tombes du début de notre ère sous la cité du Vatican

Par rédaction, le

Début décembre, la découverte d’une quarantaine de structures funéraires et plus de 200 tombes sous un parking du Vatican était révélée par l’Osservatore romano.
Les sépultures datant des I et IIe siècles de notre ère, furent recouvertes d’un éboulement de boue vers le milieu du IIe siècle. D’autres tombes furent par la suite installées au-dessus des premières sépultures. Les tombes étaient organisées en petites parcelles, reliées entre elles par de petits sentiers, et qui tous se rejoignaient dans la via Triumphalis. Cette partie antique de la ville avait déjà été découverte dans les années 1950. En 2003, de nouvelles découvertes sont faites sur le site et des fouilles entreprises, permettant la mise au jour de ces nouvelles sépultures.

Plusieurs sépultures nobiliaires du Ier siècle sont dans un état de conservation exceptionnel, avec notamment des décors floraux ou linéaires à l’intérieur et peintes à l’intonaco rouge à l’extérieur. De nombreux autels et sarcophages permettent également d’éclairer des rituels funéraires jusque là peu connus. En outre, les inscriptions relevées dans les sépultures mettent au jour une organisation sociale particulière, comme par exemple le nom de certaines familles tombées dans l’oubli.
Un relief étonnant était ainsi placé dans la tombe des Natronii, celui de Tiberius Natronius Zmaracdis, 4 ans, 4 mois et 10 jours, qui donne un portrait mélancolique et émouvant du petit garçon. D’autres stèles appartiennent à des familles liées entre elles mais également peut-être avec le pouvoir, et sans doute avec Agrippine, la mère de Néron.

Ce sont surtout deux stèles provenant de ces tombes qui ont retenu l’attention puisque ce sont celles de deux artistes, le sculpteur Tiberius Claudius Thesmus (première moitié du 1er siècle de notre ère) représenté en train de réaliser un buste et le scénographe Alcimus (esclave de Néron et responsable du Théâtre de Pompée).

Cet ensemble exceptionnel, sorte de petit « Pompéi funéraire » au coeur de la cité impériale (1000 m2), sera ouvert au public dès le printemps 2012.

Plus d’infos (en anglais)



A lire aussi :

Exposition Caravage à l'occasion des 400 ans de sa mort
Le Vatican restaure des statues sous vos yeux
Un mausolée romain du IIe siècle après J-C découvert sous plus de 50 tonnes d'ordures
Découverte à Antibes (06) d'une épave antique du IIe ou IIIe siècle de notre ère