info-histoire.comInfo et actualité de l'histoire
Découverte de cinq épaves de navires des XVIe, XVIIe et XVIIIe siècles en plein Stockholm (Suède)

Découverte de cinq épaves de navires des XVIe, XVIIe et XVIIIe siècles en plein Stockholm (Suède)

Par rédaction, le

Cinq épaves de navires des XVIe, XVIIe et XVIIIe siècles viennent d’être découvertes dans le centre de Stockholm.

Lundi, le Musée maritime suédois a annoncé la découverte, lors de la restauration du quai de Strömkajen en face du Grand Hôtel, de cinq épaves, des années 1500 à 1700, en bon état et mesurant jusqu’à une vingtaine de mètres de long. Il a aussi été mis au jour, lors des fouilles archéologiques entreprises après la découverte, des outils et des ustensiles à usage domestique qui permettront de mieux connaître la manière de vivre des habitants de Stockholm aux XVIe et XVIIe siècles.

Situées face à la mer Baltique, « Ces découvertes apportent un éclairage sur le chantier naval où a été construit le navire de guerre royal, le Vasa, et sur diverses périodes de l’histoire de la ville », a ajouté le musée dans son communiqué.
C’est justement cette année que la Suède a fêté les 50 ans du renflouement du Vasa, qui avait sombré dans le port de Stockholm en 1628. Le navire est aujourd’hui transformé en musée, le Vasamuseet de Stockholm.

Cette annonce fait suite à la découverte, en novembre dernier, des épaves du Mars et du Sabre, vaisseaux retrouvés en pleine mer Baltique. Les dimensions de ces navires sont tout autres : le Mars, vaisseau ayant coulé en 1564, pouvait accueillir plus de 800 hommes d’équipage et le Sabre, coulé en 1576, pouvait lui accueillir à son bord 650 hommes. Une fois renflouées, ces épaves rejoindront celles du Vasa et du Marie Rose, coulé en 1545.

epave du bateau le vasa à stockholm
Epave du Vasa, navire amiral de la flotte du Roi Gustave II Adolphe de Suède,
sombré dans le port de Stockholm le jour de sa mise à l’eau, le 10 août 1628


A lire aussi :

Le voyage de Magellan (1519-1522) : La relation d'Antonio Pigafetta & autres témoignages
Des hommes naviguaient en Méditerranée il y a plus de 130 000 ans
Une épave du XIXe siècle dans la baie de Giens (83)
Une barge romaine du Ier siècle après J.-C. sort du Rhône à Arles