info-histoire.comInfo et actualité de l'histoire
Dans l’atelier des menus plaisirs du roi, une exposition aux Archives Nationales

Dans l’atelier des menus plaisirs du roi, une exposition aux Archives Nationales

Par Tania Lévy, le

Cette exposition, sous-titrée Spectacles, fêtes et cérémonies aux XVIIe et XVIIIe siècles se tient aux Archives Nationales jusqu’au 24 avril 2011.

Accueillis par des reproductions à échelle monumentale d’éléments de décor dessinés au bas du grand escalier des Archives, on aborde l’exposition avec l’histoire des documents qui sont présentés dans les salles. Fruit de longues recherches sur sept registres contenant 866 dessins et estampes, rassemblés par Antoine Angélique Levesque au XVIIIe siècle (1752), l’exposition nous fait découvrir ce fonds exceptionnel, par son ampleur et sa qualité, conservé aux Archives Nationales et jusqu’ici méconnu.

L’espace est divisé en six sections, qui nous entrainent dans l’envers du décor, à travers une scénographie sobre et bien pensée. Nous commençons avec l’histoire du service des Menus plaisirs du roi (abréviation du département de l’Argenterie, des menus plaisirs et affaires de la Chambre) et des « recueils Levesque ». Ensuite, l’héritage italien dans les théâtres et les spectacles (souvent dessinés ou mis en scènes par des Italiens) est évoqué, grâce notamment aux scénographies. Plusieurs maquettes de décor sont exposées, en volume, permettant de se rendre compte de l’effet voulu. La troisième partie s’intéresse plus particulièrement aux scénographies de l’Opéra et la quatrième partie aux machines d’opéra. Cette section est particulièrement intéressante car elle présente les dessins des décors et machineries prévus, accompagnés parfois des rouages, mécanismes, trucs permettant d’obtenir des effets spéciaux (nuages, eau coulant, feu, etc.).

La cinquième partie revient sur les fêtes parisiennes et versaillaises, notamment celles données à l’occasion des spectacles des Plaisirs de l’île enchantée, à Versailles, en 1664.
La dernière partie est consacrée aux pompes funèbres, souvent très impressionnantes.

Outre la qualité des dessins et estampes présentés, l’intérêt de cette exposition est de nous plonger au coeur de l’atelier des Menus Plaisirs du roi : les projets dessinés (voire même gravés) n’ont pas tous été réalisés. Ils sont donc la mémoire des essais, des tentatives des décorateurs, permettant d’entr’apercevoir le processus de création de ces décors. On peut parfois comparer les dessins de scènes à des descriptions contemporaines des décors finalement mis en place. Ces dessins sont aussi le moyen de voir ces décors souvent éphémères et de découvrir l’univers des fêtes et spectacles aux XVIIe et XVIIIe siècles en France.

Enfin, l’exposition concorde avec le 300e anniversaire de la mort de Jean Berain, célèbre dessinateur, dont de nombreuses oeuvres sont présentées dans les salles.

Informations pratiques
Archives Nationales, 60 rue des Francs-Bourgeois, Paris IIIe
Jusqu’au 24 avril 2011.
Du lundi au vendredi, 10h-12h30 et 14h-17h30
Les samedi et dimanche, 14h17h30
Fermée le mardi et les jours fériés
Entrée plein tarif : 6 euros
Entrée tarif réduit : 4 euros

dessin fete royale 17e siecle
Dessins menu plaisir du roi

© Archives Nationales – 2011


A propos de l'auteur : Tania Lévy

Docteur en histoire de l'art, Tania Lévy travaille sur la peinture française entre la fin du XVe siècle et le début du XVIe siècle, plus particulièrement à Lyon, mais également sur les fêtes et les arts éphémères.