info-histoire.comInfo et actualité de l'histoire
Une erreur humaine serait la cause du naufrage du Titanic

Une erreur humaine serait la cause du naufrage du Titanic

Par rédaction, le

C’est en tout cas ce qu’affirme Louise Patten, la petite-fille de Charles Lightoller, second officier du Titanic.
Dans un livre qui vient de paraitre Good as Gold, elle livre sa vérité sur le naufrage du navire. Selon elle, l’iceberg aurait été vu à temps mais au lieu de le contourner par la gauche, Robert Hitchins, à la barre au moment du naufrage, aurait paniqué et tourné à droite. A partir de ce moment là, il ne restait que 4 minutes à l’équipage pour redresser la barre, et lorsque le premier officier William Murdoch remarqua l’erreur de Hitchins il était déjà trop tard.

Charles Lightoller, qui n’était pas dans la cabine de pilotage au moment des faits, a aussi appris, juste avant que le navire ne sombre dans l’Atlantique nord, que J. Bruce Ismay, président de la White Star Line, compagnie propriétaire du Titanic, aurait persuadé le capitaine de continuer sa route au lieu de s’arrêter. L’arrêt du navire aurait, selon Louise Patten, permis au navire de secours d’arriver sur les lieux pour porter assistance aux passagers. Lightoller n’aurait rien dévoilé lors de l’enquête sur le naufrage pour éviter de causer la faillite des propriétaires du Titanic, mettant ainsi ses collègues au chômage.

L’erreur humaine serait due a la coexistence de deux systèmes de navigation au moment du naufrage. Le Titanic était en effet l’un des premiers bateaux équipés d’un gouvernail virant dans le même sens que la barre, à l’inverse des voiliers qui tournent dans le sens opposé de la barre.



A lire aussi :

Exploration de l’épave du Titanic
L'Histoire dans la presse en février
Histoire du Titanic en photo
Une lettre écrite à bord du Titanic, le jour du naufrage, adjugée 144 000 euros