info-histoire.comInfo et actualité de l'histoire
Trésors enluminés des musées de France à Lille, Toulouse et Angers

Trésors enluminés des musées de France à Lille, Toulouse et Angers

Par Tania Lévy, le

Les musées d’Angers, Lille et Toulouse accueillent depuis le mois de novembre 2013 des expositions consacrées aux manuscrits enluminés conservés dans leurs collections et celles des musées des régions attenantes.

exposition manuscrit enluminés Palais des Beaux Arts

Ces oeuvres, méconnues et rarement présentées, constituent un ensemble hétérogène et en grande partie inédit. Elles sont très souvent de simples fragments découpés et détachés de leur livre d’origine pour leur beauté ou leur intérêt historique mais également commercial.
Datées du XIe au XVIIe siècle, les manuscrits complets comme les enluminures proviennent d’horizons géographiques très divers. En revanche, ce sont pour la plupart des Livres d’heures (ou des fragments provenant de tels manuscrits), un type de livre liturgique très répandu à la fin du Moyen Âge.

Affiche de l'exposition du Musée des Augustins

À Toulouse justement, l’exposition s’attarde sur les usages du livre, avec quelques exemples frappants, notamment le Libre Ferrat de Cordes-sur-Ciel, l’un des seuls exemplaires conservés avec la chaîne qui le reliait à son pupitre. De nombreuses oeuvres exposées proviennent également de pays et de cultures très différents, Coran orientaux ou livres et rouleaux d’Afrique et d’Asie.
Deux bornes tactiles, présentes dans le parcours, sont également accessibles en ligne. Elles explorent plus avant deux ouvrages exceptionnels : l’Antiphonaire de Mirepoix et le Livre d’heures de Jean Molé.
Pour découvrir ces deux manuscrits en détails

Affiche de l'exposition du Musée des Beaux Arts d'Angers

À Angers, la muséographie emprunte la forme d’un cloître dont chaque partie accueille un chapitre de l’exposition, parmi lesquels la Bible, les oeuvres profanes, les pratiques des collectionneurs ou encore la survivance de l’enluminure. Des manuscrits et des feuillets de très haute qualité et jamais montrés se dévoilent ici, tels ceux de la section L’enluminure hors les livres. Un dispositif de loupe optique permet de découvrir en détails certains fragments de très petit format. Ci-dessous, une page de l’un des manuscrits explorée en détails :

Pentateuque, vers 1190-1200, Musée d’Angers par Ville-Angers

Affiche de l'exposition du Palais des Beaux Arts

Enfin, à Lille, le parti a été pris de présenter les enluminures en résonance avec les oeuvres de l’artiste Jan Fabre, dans une cohabitation particulièrement heureuse. Des objets d’art sont également exposés aux côtés des manuscrits. La partie qui nous intéresse plus particulièrement est divisée en plusieurs parties, consacrées aux livres théologiques, aux livres d’heures et aux livres liturgiques et enfin aux oeuvres profanes. Des oeuvres exceptionnelles sont ici encore révélées, tels les sept fragments dits Pseudo-Giotto, un magnifique ensemble.

Ces expositions inédites, élaborées en partenariat avec l’Institut national d’histoire de l’art, vous ouvrent leurs portes jusqu’au 10 février au Palais des Beaux-Arts de Lille, au 16 février au Musée des Augustins de Toulouse et au 16 mars au Musée des Beaux-Arts d’Angers. Elles sont accompagnées de magnifiques catalogues, richement illustrés. Courez-y!

Angers, Musée des Beaux-Arts

14 rue du Musée, 49100 Angers
Du mardi au dimanche : 10h-18h

Lille, Palais des Beaux-Arts

Place de la République, 59000 Lille
Du mercredi au dimanche : 10h-18h
Lundi : 14h-18h

Toulouse, Musée des Augustins

21 rue de Metz, 31000 Toulouse
Tous les jours, 10h-18h, nocturne le mercredi jusqu’à 21h
Le site de l’exposition Trésors enluminés. De Toulouse à Sumatra



A propos de l'auteur : Tania Lévy

Docteur en histoire de l'art, Tania Lévy travaille sur la peinture française entre la fin du XVe siècle et le début du XVIe siècle, plus particulièrement à Lyon, mais également sur les fêtes et les arts éphémères.

A lire aussi :

Une histoire toulousaine vers 1500, une exposition du Musée des Augustins
L'abbaye et le village de Lavaudieu, en Haute-Loire
Lyon se met à l'heure d'Henri IV
Début des travaux de restauration au Château d'Angers