info-histoire.comInfo et actualité de l'histoire
L’Etat exerce son droit de préemption sur les manuscrits de Robespierre pour plus de 900 000 €

L’Etat exerce son droit de préemption sur les manuscrits de Robespierre pour plus de 900 000 €

Par rédaction, le

Mercredi, à la suite de la vente, chez Sotheby’s à Paris, de manuscrits inédits écrits par Robespierre pendant la Terreur (entre janvier 1792 et juillet 1794), l’Etat, par le biais d’Hervé Lemoine, directeur des Archives de France, a annoncé qu’il exerçait son droit de préemption sur les deux lots.
Cette décision de faire jouer ce droit sur les manuscrits de Robespierre a été accueillie par des « tonnerres d’applaudissements » dans la salle de vente, selon Sotheby’s.

Estimés entre 200 000 et 300 000 euros, les deux lots ont été finalement adjugés au « prix du marteau », soit la dernière adjudication, plus « la commission d’achat », pour un total de 979 400 euros (65 000 euros pour le fonds Le Bas et 750 000 euros pour le lot de brouillons, discours, articles et lettres de Robespierre).
Hervé Lemoine souhaite que les manuscrits soient numérisés pour être mis à la disposition des chercheurs. Ils sont destinés à intégrer « les Archives nationales et peut-être l’Assemblée nationale ».

Cette acquisition, réclamée par plusieurs historiens (dont Pierre Serna, directeur de l’Institut d’histoire de la Révolution française, dans l’édition du 4 mai du journal Le Monde) et plusieurs partis politiques (PS, PCF, Parti Radical de Gauche), sera rendue possible entre autres grâce à une souscription nationale lancée par la Société des Etudes Robespierristes, mais aussi grâce au mécénat.
Selon Serge Aberdam, secrétaire général de la Société des Etudes Robespierristes, qui aurait déjà recueilli près de 100 000 euros, « il est évident que la place de ces papiers est dans une collection publique et qu’ils ne doivent pas être dispersés chez des collectionneurs privés ».

L’Etat dispose de 15 jours pour donner se prononcer définitivement sur cette acquisition.

Le 12 mai dernier, le Ministère de la Culture et de la Communication s’était déjà porté acquéreur d’un manuscrit autographe de Robespierre, intitulé Finances.



A lire aussi :

La BnF vient d'acquérir le manuscrit de la vie de sainte Catherine datant du XVe siècle
Lyon se met à l'heure d'Henri IV
Le Livre d'heures de Jeanne de France numérisé par la BnF et consultable en ligne
Six feuillets inédits de Jules Verne publiés