info-histoire.comInfo et actualité de l'histoire
Mort du dernier « poilu » de la Première Guerre Mondiale

Mort du dernier « poilu » de la Première Guerre Mondiale

Par rédaction, le

Le dernier vétéran de la Grande Guerre, le Britannique Claude Choules, est mort mercredi à minuit à Perth, en Australie, à l’âge de 110 ans.

Né le 3 mars 1901 à Wyre Piddle, dans les Midlands de Grande-Bretagne, il était le dernier survivant connu parmi les 70 millions de soldats qui furent mobilisés pendant la Grande Guerre de 1914 à 1918.

Claude Choules, surnommé «Chuckles», est engagé dans la Royal Navy en 1916, alors qu’il est âgé de seulement 14 ans, en mentant sur son âge. Pendant le conflit, il sert sur le navire de guerre «Impregnable» en mer du Nord. En 1918, il assiste à la capitulation de la Marine impériale allemande et à sa destruction au large de l’Ecosse.

Après la Première Guerre mondiale, il est détaché en Australie en 1926 pour combattre les feux de forêt puis se bat comme officier dans la marine australienne contre les Japonais durant la Seconde Guerre mondiale.

L’homme qui « détestait la guerre », était le dernier vétéran combattant de la Première Guerre mondiale après le décès fin février, à 110 ans aussi, de l’américain Franck Buckles. Le dernier soldat allemand, Erich Kästner, est lui décédé le 1er janvier 2008 à l’âge de 107 ans.
En France, le dernier soldat combattant était Lazare Ponticelli, mort le 12 mars 2008 à 110 ans.

M. Choules était père de deux filles et d’un fils. Il eu 13 petits-enfants, 26 arrière-petits-enfants et deux arrière-arrière-petits-enfants.

Autobiographie de Claude Choules « Le Dernier des Derniers »

auto biographie du dernier poilus claude choules

The Last of the Last
The Final Survivor of the First World War

Livre de Claude Choules
Edité par Mainstream Publishing – 2009
ISBN10 : 1845967054