info-histoire.comInfo et actualité de l'histoire
Le calendrier des Très Riches Heures du duc de Berry

Le calendrier des Très Riches Heures du duc de Berry

Par rédaction, le

Le livre d’heures, Les Très Riches Heures du duc de Berry, est un manuscrit médiéval enluminé, commandé par le duc Jean Ier de Berry (né à Vincennes le 30 novembre 1340 – mort à Paris le 15 juin 1416 – troisième fils de Jean II Le Bon) aux frères Paul, Jean et Herman de Limbourg vers 1410-1411.

Il s’agit d’un ouvrage contenant la base de la pratique de la religion chrétienne avec textes, prières, psaumes et des illustrations. Ce livre d’heures reste inachevé, en 1416, à la mort des peintres et du Duc de Berry. Le manuscrit est complété, selon certains historiens d’art, par Barthélemy d’Eyck vers 1440.
Vers, 1485-1486 le livre est finalement achevé pour son propriétaire de l’époque, le duc de Savoie, par le peintre Jean Colombe.
Le manuscrit est acheté par le duc d’Aumale en janvier 1856 pour la somme de 18 000 francs. Il est actuellement conservé au Musée Condé, au château de Chantilly, comme le reste de la collection d’Aumale, sous la cote Ms 65.

Le manuscrit est surtout connu pour les enluminures de son calendrier, mais il contient plusieurs autres miniatures présentant des scènes de la Passion du Christ ou encore les signes du zodiaque (f°14v).

Le mois de janvier du calendrier des Très Riches Heures du duc de Berry

mois de janvier des tres riches heures du duc de berry avec un banquet pour les etrennes

Scène de vie à la cour du duc de Berry avec une représentation du banquet des étrennes, célébrant, à l’occasion du jour de l’an 1415, la puissance et la splendeur du duc de Berry.
Attablé à droite et coiffé d’un bonnet de fourrure, le duc de Berry.

Le mois de février

mois de fevrier des tres riches heures du duc de berry avec une représentation de la campagne enneigée

Représentation de la campagne sous la neige pour ce mois de février

Le mois de mars

mois de mars des tres riches heures du duc de berry - travaux des champs forteresse de Lusignan

L’illustration du mois de mars représente une scène paysanne de travaux des champs avec la taille de ceps de vigne, le labour des champs et le semi. Les champs sont dominés par la forteresse de Lusignan, verrou du royaume en Poitou, transformée et modernisée par le duc de Berry.
La scène de ce mois symbolise le pouvoir économique et politique du duc en montrant les terres cultivées par des serfs et des paysans et le château,.

Le mois d’Avril

mois d'avril des tres riches heures du duc de berry - au pied du chateau de dourdan dans l'essonne scene de courtoisie

Le mois d’avril représente la renaissance du printemps au pied du château de Dourdan (91), avec une scène de cueillette de fleurs et une scène de courtoisie.
Cette dernière scène représente probablement Charles d’Orléans et la petite-fille de Jean de Berry, Bonne d’Armagnac, qui s’échangent une bague devant témoins. Leurs fiançailles furent célébrées à Gien le 18 avril 1410.

Le mois de mai

mois de mai des tres riches heures du duc de berry - dans la foret proche de paris coupe de rameaux

Fête donnée par Jean de Berry à l’occasion de la fête de l’amour du 1er mai devant le Palais de la Cité à Paris, cœur de la monarchie, en l’honneur de sa fille Marie et de son époux, Jean de Bourbon, qui deviendra duc en 1410. La tradition voulait pour la fête du 1er mai, de se rendre en cortège dans une forêt pour couper des rameaux destinés à décorer les maisons et les rues de la ville, célébrant ainsi le renouveau.
A l’arrière-plan, on peut voir de gauche à droite, la tour carrée du Châtelet, avec une échauguette, les quatre tours qui elles, existent encore, le sommet de la tour d’angle, les deux tours de la conciergerie, la tour de l’Horloge. Demeure royale à Paris jusqu’en 1417, le Palais de la Cité abrita ensuite l’administration royale, judiciaire et financière.

Le mois de juin

mois de juin des tres riches heures du duc de berry - dans les champs proche de paris fenaison au bord de la Seine

La scène du mois de juin rend elle aussi hommage au pouvoir du duc de Berry, en évoquant Paris et l’hôtel de Nesle. On y découvre notamment la fenaison au bord de la Seine. Au second plan, le symbole de l’Etat souverain et de la justice royale avec le Palais royal de la Cité à Paris.

Le mois de juillet

mois de juillet des tres riches heures du duc de berry - tonte de moutons

Le mois de juillet reprend l’image de la moisson et de la tonte des moutons au bord d’une des propriété de Jean de Berry, située au bord du Clain et aujourd’hui disparue.

Le mois d’août

mois d'aout des tres riches heures du duc de berry - depart pour la chasse au vol au pied du chateau d'etampes

Autre travaux des champs au mois d’août le battage du blé sur les terres du château d’Etampes (91), propriété de Jean de Berry et détruit en 1411.
Au premier plan, un départ de chasse au vol, à l’aide de rapaces et de faucons, illustre l’un des privilège de la noblesse.
Au second plan, la baignade, rare moment de loisirs et une scène rarement représentée.

Le mois de septembre

mois de septembre des tres riches heures du duc de berry - vendanges au pied du chateau de saumur

Le mois de septembre, mois des vendanges, à côté du domaine royal de Saumur, château de Louis II d’Anjou, roi de France.

Le mois d’octobre

mois d'octobre des tres riches heures du duc de berry - dans les champs sous le chateau du louvres a paris

Sous les murailles du Louvre, à Paris, travaux de semailles dans les champs à proximité de l’hôtel de Nesle, sur le rive gauche de la seine.

Le mois de novembre

mois de novembre des tres riches heures du duc de berry - glandee dans un paysage imaginaire

Dans un paysage imaginaire, Jean Colombe réalise en 1480, une scène de glandée.
Le gardien d’un troupeau de porcs fait tomber de son bâton les glands des chênes pour nourrir les cochons.

Le mois de décembre

mois de decembre des tres riches heures du duc de berry - scene de chasse au sanglier dans la foret au pied du chateau de vincennes

Scène de chasse au sanglier (symbole du roi d’Angleterre) dans la forêt du domaine de Vincennes (94). Au second plan, le château royal de Vincennes, achevé par Charles V pour y entreposer le trésor royal.

Présentation vidéo par Olivier Bosc

Conservateur en chef des bibliothèque et des archives – Musée Condé, Domaine de Chantilly

Plus d’infos sur le livre d’heures



A lire aussi :

Paris, ville rayonnante à Cluny
150 ans du jardin d'acclimatation de Paris (16e)
Vidéo - Le chantier de construction de la cathédrale Notre-Dame de Paris en 3D
Les secrets de la licorne, M. Pastoureau et E. Delahaye