info-histoire.comInfo et actualité de l'histoire
Un champagne du XVIIIe siècle retrouvé en mer Baltique

Un champagne du XVIIIe siècle retrouvé en mer Baltique

Par rédaction, le

Des plongeurs ont découvert, le 6 juillet dernier, lors de fouilles sur une épave en mer Baltique, une bouteille du champagne Veuve Clicquot (Moët & Chandon), cuvée datant probablement des années 1782 à 1789.
« Selon nos archives, la bouteille est des années 1780. Or, Veuve Clicquot a commencé sa production en 1772, et ensuite les premières cuvées ont été élevées pendant dix ans, donc ça ne peut pas être avant 1782. Et cela ne peut pas être après 1788-89 avec la Révolution française qui a paralysé la production », a indiqué le chef de l’équipe de plongeurs, Christian Ekström.
La bouteille a été retrouvée par 55 mètres de profondeur entre les côtes suédoises et finlandaises.

Pour Ella Grüssner Cromwell-Morgan, une œnologue d’Aaland qui a goûté le champagne à la demande des plongeurs « le vin est absolument fabuleux. Il y a encore de jolies et fines bulles ». Concernant l’origine : « Une piste sérieuse est qu’il s’agit d’une livraison du roi Louis XVI au tsar russe Pierre le Grand. Le fabricant a trace d’un envoi qui n’est jamais arrivé à destination » précise Ella Grüssner Cromwell-Morgan.

Concernant le navire de provenance, « la visibilité était très mauvaise, à peine un mètre. On n’a pas réussi à trouver le nom du navire, ni une cloche, alors j’ai remonté une bouteille pour trouver une date » indique Christian Ekström, le chef de l’équipe de plongeurs.

Si la date est confirmée, ce champagne serait le plus vieux buvable au monde. Le précédent record est actuellement détenu par un Perrier-Jouet de 1825 dégusté l’an dernier par des œnologues en Grande-Bretagne.



A lire aussi :

Exposition Une Renaissance. L'art entre Flandre et Champagne 1150-1250