info-histoire.comInfo et actualité de l'histoire
<em>A l’abordage ! Les corsaires entre mythe et réalité</em> aux Archives d’Ille-et-Vilaine (35) jusqu’au 31 août

A l’abordage ! Les corsaires entre mythe et réalité aux Archives d’Ille-et-Vilaine (35) jusqu’au 31 août

Par rédaction, le

Les Archives départementales d’Ille-et-Vilaine proposent, jusqu’au 31 août 2012, une exposition sur les corsaires.
Autour d’une vingtaine de planches du dessinateur de bande dessinée Patrice Pellerin (L’Epervier, Les Aigles décapitées), de documents d’archives, de photographies archéologiques et d’une cinquantaine d’objets archéologiques provenant des épaves malouines de la Natière, l’exposition souhaite faire découvrir aux visiteurs la vie quotidienne des corsaires à bord des navires au XVIIIème siècle.

A l’abordage ! Les corsaires entre mythe et réalité

Auditorium des Archives départementales du 4 juin au 31 août 2012

Autour de l’exposition

Jeudi 21 juin 2012, de 18h à 19h30,

Jacques Cassard (1679-1740), corsaire et armateur du Roi-Soleil, conférence de Philippe Hrodej, maître de conférences, Université de Bretagne-Sud à l’auditorium des Archives départementales

Vendredi 6 juillet, animations autour des corsaires

De 14h30 à 16h, séance de signatures (sans dédicace) avec Patrice Pellerin
De 16 h à 17h30, visite commentée de l’exposition, en compagnie de Patrice Pellerin, Elisabeth Veyrat, Jean-Philippe Roze et Claude Jeay
De 18h à 19h30, rencontre autour du thème Les épaves des frégates corsaires de la Natière (Saint-Malo), de la fouille au musée, avec une conférence d’Elisabeth Veyrat, co-directrice des fouilles de la Natière, qui évoquera La fouille des épaves de la Natière : Du projet archéologique aux enseignements scientifiques sur la construction, la vie à bord et l’approvisionnement des frégates corsaires du début du XVIIIe siècle et une conférence de Jean-Philippe Roze, adjoint du conservateur du musée de Saint-Malo dépositaire de la collection Natière sur le sujet suivant : Conservation et valorisation de la collection archéologique des épaves de la Natière.

Le sémaphore de la Pointe du Grouin, à Cancale, accueillera en outre une version itinérante de l’exposition, du 1er juillet au 26 août 2012.



A lire aussi :

La Bande dessinée L'Epervier de Patrice Pellerin adaptée pour France 3
Découverte de cinq épaves de navires des XVIe, XVIIe et XVIIIe siècles en plein Stockholm (Suède)
L'Histoire dans la presse en février
L'évolution de la gare de Rennes de 1870 à 2020