info-histoire.comInfo et actualité de l'histoire
Un manuscrit de Jaurès préempté par l’Etat au bénéfice des archives départementales du Tarn

Un manuscrit de Jaurès préempté par l’Etat au bénéfice des archives départementales du Tarn

Par rédaction, le

Un manuscrit de 121 pages de Jean Jaurès, ayant servi de base à son discours prononcé lors du congrès de la SFIO (Section française de l’internationale ouvrière) d’octobre 1908 à Toulouse (31), vient d’être préempté par l’Etat au bénéfice des archives départementales du Tarn (81).

Pour 178 000 euros, financés par moitié par le Conseil Général du Tarn et par l’Etat, le manuscrit entre dans les collections publiques et sera accessible aux chercheurs aux archives départementales du Tarn.
Ce texte reste ainsi dans le département où naquit et vécut Jean Jaurès (1859-1914). C’est lui-même qui donna ce texte à une famille d’Albi, qui le conserva jusqu’à nos jour.

Mis en vente le 25 mars dernier avec le journal Le Cri des travailleurs et le bon à tirer, le lot estimé entre 150 000 et 200 000 euros ne trouva pas preneur.
Le commissaire-priseur, Me Machoïr, avait alors trouvé un acquéreur « de gré à gré », un collectionneur français, pour 178 000 euros. A la suite de cette vente, l’Etat vient de faire jouer son droit de préemption sur ce texte fondateur qui présente une synthèse fédératrice de la SFIO, l’ancêtre du Parti Socialiste.

« Cela faisait des années que nous le voulions mais il était trop cher. Son prix reste toujours exorbitant mais il s’agit d’un document unique. Nous sommes fiers de le posséder » a indiqué Thierry Carsenac, président du conseil général du Tarn.



A lire aussi :

L'Etat exerce son droit de préemption sur les manuscrits de Robespierre pour plus de 900 000 €
Lyon se met à l'heure d'Henri IV
Le Livre d'heures de Jeanne de France numérisé par la BnF et consultable en ligne
Trésors enluminés des musées de France à Lille, Toulouse et Angers