info-histoire.comInfo et actualité de l'histoire
Une photo du voleur de la Joconde en 1911, vendue plus de 3800 euros aux enchères à Paris

Une photo du voleur de la Joconde en 1911, vendue plus de 3800 euros aux enchères à Paris

Par rédaction, le

Le 21 août 1911, Vincenzo Peruggia commettait l’un des vols les plus célèbres, celui de la Joconde, au musée du Louvre où il travaillait. La maison Tajan vient de vendre jeudi dernier aux enchères sa photo d’identité judiciaire prise en 1909 par Alphonse Bertillon (1853-1914), inventeur de la méthode du fichage anthropométrique.
Estimée entre 1500 et 1800 euros, cette épreuve argentique originale de petite taille (123 X 54 mm) où l’on voit Vincenzo Peruggia de profil et de face, a été adjugée 3 825 euros à un acheteur italien.

photo d’identité judiciaire de Vincenzo Peruggia prise en 1909 par Alphonse Bertillon
Photo Tajan

Vincenzo Peruggia est déjà fiché depuis deux ans lorsqu’il dérobe au musée du Louvre le tableau de Léonard de Vinci. La police relève l’emprunte digitale de l’un de ses pouces sur la vitre qui protégeait le tableau mais n’exploite pas cette piste.
Le tableau du XVIe siècle, caché à Paris, est retrouvé en décembre 1913, lorsque Vincenzo Peruggia tente de le vendre à antiquaire de Florence, en Toscane. Le voleur affirme alors avoir agi par patriotisme, l’oeuvre ayant été selon lui volée par les Français aux Italiens.

Il fut condamné à sept mois de prison en Italie. Le tableau de Léonard de Vinci retrouva lui les collections du Louvre, le 4 janvier 1914.



A lire aussi :

Bobines & parchemins, 1er festival du film médiéval du 24 au 28 octobre prochain à Paris
Café Histoire, mardi 13 novembre à Paris : Violence et extrême violence pendant la guerre de Cent Ans
Art du Jeu - Jeu dans l'art, exposition au Musée de Cluny (75) jusqu'au 4 mars 2013
2ème édition du Festival du film médiéval, Bobines et Parchemins, à Paris